Accueil > Précis de lambertologie appliquée - Saison 25 : texte et commentaires de (...) > POUR UNE NOUVELLE INITIATIVE DU CLUB

POUR UNE NOUVELLE INITIATIVE DU CLUB

mardi 4 octobre 2016, par Club Politique Bastille

POUR UNE NOUVELLE INITIATIVE DU CLUB

« Les vers de terre » de Jacky, bienvenus, disent le chaos qui s’installe : crise gouvernementale en Espagne, crise profonde provoquée par le Brexit à Londres mais aussi dans la commission européenne, référendum menaçant un Italie et défaites électorales à répétition de la grande coalition, au premier chef du parti d’Angela Merkel au profit d’un parti préfasciste, l’AFD. Les élections générales s’annoncent compliquées. On pourrait ajouter la Grèce, le Portugal etc. Et partout montée de partis d’extrême droite constituant le terreau qui donnera demain naissance à des regroupements plus ou moins fascistes. C’est volontairement que je m’en tiens à l’Europe. Sans évoquer la Russie, le Proche et Moyen Orient et bien sûr les États-Unis.

Chaos partout et cependant, ça tient.

Certes les partis de la bourgeoisie, de droite et de gauche, ont appris à gouverner sur un volcan : depuis longtemps ils ont intégré l’instabilité gouvernementale comme forme d’exercice du pouvoir. La seule question à laquelle ont ne peut répondre, sauf à annoncer « des tournants » qui ne viennent jamais, c’est bien sûr de savoir si cette situation d’instabilité chronique peut durer ?

Je n’ai évidemment pas de réponse à cette question. Il serait intéressant que les camarades s’expriment. Depuis des décennies les mouvements trotskystes et surtout l’un d’entre eux a pronostiqué la « crise mortelle de la Vème République ». Le mort se porte relativement bien. Il a résisté depuis 1968 à des affrontements sérieux de la lutte des classes, à des batailles dans les partis majoritaires, à des scissions, excommunications. La Vème République est toujours là.

Voilà pourquoi j’aborde le chaos français avec un regard relativement distancié, et surtout, un peu d’humour.
- Le refus de vote en 2017 peut réserver des surprises. Il y a un véritable dégoût à l’égard d’Hollande mais aussi de la droite. Aux primaires comme aux élections l’abstention sera énorme.
- Si les primaires ont lieu à gauche, on pourrait voir le matin le Président, diriger à l’Élysée un conseil de défense de la « France » ( !) pour le soir lors d’un débat télévisé, affronter Montebourg, Hamon, Lienemann contestant sa politique…

Ça va être difficile. Très. Et drôle. Beaucoup plus que les primaires à droite car dans tous les cas de figure, Sarkozy ou Juppé, il sortira un candidat, vainqueur sans problème face à M. Le Pen, la « gauche » appelant une fois de plus à voter pour la droite.

Hélas pendant ce temps, un militant syndical a perdu un œil et nul n’a proposé une riposte unie. Pas drôle. Pas drôle du tout.

Ce qui s’annonce l’est un peu plus.

- La déclaration de JL Mélenchon saluant l’intervention « utile » de Nicolas Sarkozy sur les « Gaulois » est un élément supplémentaire de la comédie politique. En échange de signatures, l’aventurier de la « France insoumise » s’apprête à débattre de l’identité ! La « France » vaut bien cet acte de soumission… La comédie se fait pathétique.

Une crise sans précédent ronge les partis et syndicats « ouvriers » de la Vème République. Le fait qu’à partir de 2017 il n’y ait plus d’opposition parlementaire de « gauche » annonce un chaos encore supérieur sans compter que les rescapés du PS éclateront en sous-groupe…

La « Nuit debout » a épelé les premières lettres de l’alphabet, premier « geste » probable d’une auto-organisation politique. Il y aura peut-être une suite car 2017 ne marquera pas seulement la quasi disparition du PS, PC, Verts : les organisations trotskystes, d’extrême gauche, vont naturellement payer la note de leur impuissance à proposer des solutions dans l’action et l’organisation du débat sur l’avenir de la société. Jacky a raison d’évoquer les exemples du chaos mondial. Le débat sur une société civilisée ne peut-être que mondial, avec, au centre la lutte contre la guerre. Celles qui se mènent et celles qui se préparent…

Donc Jean-Luc Mélenchon parle de la « France ». De fait c’est un candidat « français » qui ne prend pas à la légère le débat sur l’identité et les mesures à prendre CONTRE les réfugiés ! Terrible trajectoire d’un ancien lambertiste, alors que les deux POI font assauts de citations de Pierre Lambert alors que JJ Marie et ses camarades sont exclus, « démocratiquement » du CERMTRI.

L’un des héritiers de Lambert, Michel Serac est à la manœuvre de ce « nettoyage démocratique ». On peut en rire mais la dégénérescence, l’explosion de l’organisation trotskyste la plus puissante annonce d’inévitable recomposition. Les grandes périodes historiques intègrent la multiplicité des péripéties, des petits évènements, des anecdotes et aventures personnelles. Tout cela permet de caractériser un moment de l’activité humaine. 2017 marquera la défaite de toutes les organisations politiques de gauche et d’extrême gauche. Débats et initiatives ne manqueront pas, nous commencerons à disposer du recul pour peut-être envisager des recompositions.

Le pays a reçu un nouveau coup de massue : plus de 50.000 chômeurs en août.

Le fameux « Ça va mieux » a encore frappé. Un président et un gouvernement à l’agonie. Rien de bon ne peut pour les salariés sortir des élections présidentielles et législatives. Il faut enjamber ces péripéties. 50.000 chômeurs de plus ! Les « luttes » chères à de nombreux camarades n’éclateront pas aisément. Les salariés sont confrontés à une des crises les plus profondes du capitalisme. Et un nouveau coup de torchon financier menace la planète. Autant que faire ce peut, il faut parler politique.

Ça ne fera pas rire. « Ni rire, ni pleurer mais comprendre » disait Spinoza.
Il me semble que les prochaines réunions du club devraient, notamment être consacrées à discuter, rédiger un texte manifeste.

Michel devait préparer un projet. Peut-être, après discussion, pourrait-il reprendre sa plume…

JK

..........................................................................................................................................

Les vers de terre

Selon les quotidiens que l’on ouvre, les titres en une et ceux des pages intérieures changent en fonction de leur cœur de cible.

Quelques exemples.

La société offshore d’une ancienne commissaire européenne embarrasse Jean-Claude Junker, celui qui était premier ministre d’un paradis fiscal.

Après le pantouflage de José Manuel Barroso chez Goldman Sachs, cette affaire ternit un peu plus l’image de la commission européenne.

Après les Panama Papers, les Bahamas restent une plaque tournante de la finance grise. Mais comme chacun sait, les paradis fiscaux c’est fini.

L’Inde achète trente six Rafale à la France, pour être plus précis à Dassault.

New Delhi invoque l’urgence opérationnelle pour réaliser l’achat, car le pays connaît des conflits larvés à ses frontières avec le Pakistan et la Chine.

Dans ce coin de la planète, mais pas seulement, les budgets militaires ont explosé, on se demande pourquoi.

La planète est pillée, ravagée par les CAC 40 de tous les pays, après eux le déluge. Leurs fondés de pouvoir signent des accords en grand tralala pour protéger la planète devant les journalistes ébahis qui les flattent.

Nouvelles violences raciales aux Etats-Unis, deuxième nuit d’émeutes à Charlotte, en Caroline du Nord, après la mort d’un noir américain tué par la
police. Au moins un homme noir par jour est tué par la police aux Etats-Unis.

Déluge de feu sur les populations syriennes. A l’Organisation des Nations Unies (ONU), c’est l’impasse total sur la Syrie. La réunion du conseil de sécurité de l’ONU a donné lieu à de vifs échanges entre la Russie et les Etats Unis.

Les bombardements russo-syriens se poursuivent sur les civils, il y a des morts tous les jours.

Charles de Gaulle disait une chose assez juste, « les pays n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts ».

Des attentats au nom de Dieu tuent et mutilent des hommes, des femmes et des enfants. Ils sont commis par des soldats d’un parti fasciste religieux.

En Françafrique, les gouvernements successifs ont dit et répété que nous y avions des pays amis.

Et ces gouvernements de droite comme de gauche soutiennent, arment et protègent ces roitelets africains, selon les gisements de leurs territoires.

Je pourrais continuer ainsi, mais la liste serait longue et je manque d’encre. Hier, nous disions que la barbarie allait arriver, aujourd’hui nous y sommes. La civilisation a basculé dans la barbarie.

Chers camarades, vous lisez comme moi, je ne vous apprends rien.

Ils truquent, ils mentent et ils tuent.

Nous pouvons lire, au fil des pages, d’autres informations plus ou moins importantes, c’est selon.

J’y reviendrais.

Quelques bruits sont arrivés sur ma boîte mail et je vous les ai transmis. Les lettres que s’échangent le Parti Ouvrier Indépendant (POI) et le Parti Ouvrier Indépendant et Démocratique (POID). Elles sont à tomber sur le cul. Ils s’injurient et s’accusent de turpitudes et de mille mensonges et malversations. Ils iront en justice. Ils mettent en avant leurs divergences qui n’en sont pas.

Les militants se séparent selon leurs croyances, d’un côté ou de l’autre.
Ceux qui dirigent tentent de souligner et de marteler leurs fausses divergences.

En réalité, il s’agit de clefs et de serrures, qui va garder les clefs du coffre. Les locaux payés par les militants valent de l’or.

Ces dirigeants n’ont jamais vraiment travaillé, ils ont travaillé à élaborer des politiques de l’échec.

Voilà pourquoi nous continuons de lire dans les journaux les barbaries qui se propagent dans le monde.

Nous pouvons regarder autour de nous, rien n’est proposé pour sortir de cette barbarie. En France, nous entrons en période électorale, les candidats se succèdent à la télévision en recyclant les vieilles idées qui n’ont pas marché auparavant.

Les « moi je » de tous les candidats se répètent en boucle avec plus ou moins de talent de comédiens. Thierry le Luron, revient, ils sont vraiment mauvais.

Et comme les acteurs de Nuit Debout, je me demande que faire.

Plus exactement, je me demande comment faire pour que revienne ce temps qui a précédé le référendum de 2005.

Ce moment politique particulier, tué par les partis parce que le peuple s’était emparé de la politique.

Enfin Je ne résiste pas à l’envie de vous lire les dernières informations, que vous mettrez comme pour le tiercé, dans l’ordre ou dans le désordre, Brad Pitt et Angelina Jolie vont divorcer, Bernadette Chirac est hospitalisée et il y a un conflit entre le POI et le POID pour les clefs du coffre.

J’oublie, sur une pleine page d’un quotidien plutôt populiste, il y a un gros titre « il faut sauver les vers de terre ». C’est vrai qu’ils sont utiles pour aérer la terre. Le lombric est beaucoup plus utile que le POI et le POID.

Et puis pour terminer et se laver la tête allez voir l’exposition sur Magritte ou relire Stefan Zweig ou même un petit plat d’automne aux haricots en grain, à écosser et à manger frais parce que sinon ...

Jacky

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Portail

Sites utiles :

A l'encontre

Revue Prométhée

Netoyens

Marx au XXI siècle